- - - - - - - - - - -

Nouveau : Téléchargez la plaquette REPAL


  Select Language

 

 
Concept REPAL Version imprimable

Au départ, un besoin...

Le REPAL est né d'un constat : il n'existe pas/plus de réseau intégré, opérationnel, permettant :

- de mobiliser une approche intégrée, pluridisciplinaire, de l'ensemble des problématiques des activités littorales de petite échelle (pêche, aquaculture),

- d'intégrer dès le départ toutes les composantes d'une intervention (techniques, formation, etc.), en partant de l'expertise initiale et en allant jusqu'à la réalisation finale et la mise en autonomie des porteurs de projets,

- de capitaliser des méthodes opérationnelles de développement durable appliquées aux zones littorales (maritimes et continentales), et ce sur un groupe de personnes durablement liées.

Le REPAL vise donc à combler ce manque, par la mobilisation et la coordination de compétences pluridisciplinaires.



Une spécificité...

Si le diagnostic des secteurs industriels ne pose pas de grandes difficultés, les diagnostics des dynamiques artisanales, de petite échelle, voire informelles, relèvent de compétences particulières, issues des analyses des systèmes ruraux et des approches intégrées.

Les dynamiques artisanales ne peuvent  pas s'analyser au regard des indicateurs et des critères industriels classiques.

Les diagnostics, l'élaboration, et la mise en oeuvre de projets qui ne tiennent pas compte de ces méthodes conduisent bien souvent à l'échec.

Le REPAL est aujourd'hui le seul réseau des activités maritimes capitalisant ces méthodes d'intervention, en particulier sur les secteurs artisanaux et informels, les évaluant et les confrontant à la réalité de terrain.