- - - - - - - - - - -

Nouveau : Téléchargez la plaquette REPAL


  Select Language

 

 
Introduction au REPAL Version imprimable

Des compétences complémentaires

Le réseau regroupe des experts de   compétences complémentaires   :

  • Pêche et aquaculture (développement et aménagement)

  • Commercialisation et études de marché

  • Economie

  • Environnement marin et continental

  • Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC)

  • Formation

  • Gestion du cycle de projet

  • Etudes technico-économiques et analyse de rentabilité prévisionnelle


Une même vision du développement et de l'aménagement

Ces experts partagent et sont fédérés par   la même vision du développement et de l'aménagement   du littoral et des milieux aquatiques continentaux. Celle-ci repose sur le concept de durabilité, non seulement de la ressource, mais aussi des usages, des revenus, des potentiels humains et des potentiels de territoire, des stratégies capitalistiques.
Partenaires incontournables d'un développement durable,  les entreprises artisanales garantissent une large diffusion des effets économiques et une permanence de l'activité économique sur le littoral. Des synergies avec des stratégies industrielles peuvent être trouvées, même si celles-ci se caractérisent par une sensibilité aux facteurs de production intensifs et hautement concurrentiels.


La recherche permanente de la qualité des prestations

Les membres du réseau recherchent la plus grande   qualité   dans leurs travaux et attachent la plus grande importance au respect des règles de l'art. Cet argument se traduit ici concrètement par :

  • une facturation forfaitaire, visant à répondre pleinement aux besoins et aux engagements initiaux. Le détail journalier initial est fourni, mais en cas de dépassement et sans modification de la demande initiale, le travail est réalisé sans demande de rallonge budgétaire.

  • Un accompagnement et une participation importante à la définition des besoins et à la rédaction des offres commerciales. Ce travail est réalisé par les experts concernés qui réaliseront la prestation, et non par des commerciaux extérieurs à l'expertise.

  • La participation à des réflexions méthodologiques pour définir les règles de l'art de nos prestations. Ce référentiel nous sert de base à l'évaluation, la capitalisation et la valorisation interne de nos diagnostics.

  • L'existence d'une charte qui intègre des concepts de qualité des relations, vis-à-vis du maître d'ouvrage, mais aussi dans le relationnel entre les experts prestataires ;

  • La transparence dans l'exécution de la prestation ;

  • L'importance de la concertation et de l'écoute pour adapter les démarches et les méthodes aux spécifités locales ;

  • Une recherche de la mise en autonomie de la maîtrise d'ouvrage



Des experts permanents de leur structure

Les experts sont des   permanents   de leur structure (structures unipersonnelles ou équivalentes). Ils peuvent facilement se mobiliser en   appui   à leurs partenaires REPAL, soit en opérationnel, soit dans le cadre d'un comité de pilotage interne.


Des diagnostics opérationnels

Les experts recherchent dans leur activité et dans leurs missions la plus grande "  opérationnalité  " de leurs diagnostics. Ils ne recherchent pas "l'étude pour l'étude".

Le diagnostic ou l'appui technique s'inscrivent dans le cadre du   Cycle de Projet Intégré   : il s'agit, suivant le degré de maturité de la réflexion, de produire une programmation, une identification, une faisabilité opérationnelles.

Ils se positionnent donc dans un processus de "  Diagnostic-Action ", "Appui-Action", voire "Recherche-Action".


Des compétences et des méthodes légitimes

Ils construisent et tirent leur   légitimité   de leurs réalisations concrêtes.

Les   méthodes   utilisées permettent la meilleure efficacité dans la réalisation ultérieure (approche globale, formation opérationnelle et transfert de compétences).